Galerie Belem

DAVOR VRANKIĆ

Davor Vrankić est un artiste croate né en 1965, il étudie aux Beaux-Arts de Sarajevo et de Zagreb. Il vit et travaille à Paris.

Dessinateur prodige, Davor Vrankić, assemble des papiers monumentaux comme des cadavres exquis. Il y raconte avec sa fabuleuse imagination et un luxe minutieux du détail, le chaos du monde qu’il envisage comme une sorte de renaissance.

Conteur rétro-futuriste, il crée un univers fabuleux en utilisant toutes les images qu’il a pu assimiler. Peinture classique, bande dessinée, cinéma, vidéo clips ou encore photographie. Une multiplicité de références qui s’additionnent et s’entrechoquent dans un vertige baroque. Il crée ainsi sa propre logique de l’espace, plusieurs points de fuite, des perspectives qui se chevauchent. Il associe le cadre de l’image du cinéma et les distorsions de la lentille de la caméra, 

L’artiste nous plonge dans un tourbillon d’hallucinations, qui ne sont pas étrangères aux extases mystiques ni au grotesque des enfers de la peinture flamande. Les fantômes transitoires de Bosch, Brueghel, Durer, Van Der Goes, soufflent un feu diabolique dans la main virtuose de Davor Vrankic. Des trouées de lumière dans la volupté du graphite révèlent des créatures mutantes, géants aveugles, golems tournoyants. Parfois, sexes difformes, intestins, échappés d’une leçon d’anatomie semblent naître, féconder puis s’entre-dévorer.

« Mes personnages subissent la pression d’un espace en expansion qui les transforment, les compriment ou les propulsent violemment vers l’extérieur de l’image. Ce sont les personnages étirés entre le passé dont ils n’arrivent pas à se détacher et le futur avec lequel ils vivent depuis déjà longtemps ». 

Dans un ingénieux mélange organique et minéral, privé de gravité, des villes-vaisseaux, maisons-robots, nous aspirent dans une guerre de pierre et de métal. 

1. L'amour Universel, 2019, mine de plomb sur papier, 80,5 x 120,5 cm

Using Format